jeudi 10 novembre 2016

Il y a toujours quelque chose à tester

Il y avait un moment que je n'avais pas fait un billet ici.
Non pas que je laisse mon imprimante de côté, bien au contraire. Depuis la triangulation j'imprime même plus. Je profite aussi pour tester d'autre filament et des réglages différents. Je m'en vais vous expliquer tout cela.

J'ai commencé dernèrement par tester le Chromatik de chez Dagoma. J'utilisais jusque là de l'Octofiber plus cher à l'achat pour la même quantité soir 750 gr par bobine. Le premier constat que j'ai fait c'est que mon extrudeur claque plus souvent, même en utilisant les paramêtres de Dagoma.
Boite avec couvercle
Avec l'Octofibe lors mon extrudeur faisait du bruit c'était en début d'impression pour me signaler que la buse était bouchée. Avec le Chromatik le claquement est aléatoire, sur certaines couches seulement. J'ai eu aussi la désagréable surprise lorsque j'ai déballé ma bobine de Chromatique que le filament casse entre mes doigt. Il semblait sec. Concernant le rendu et  la qualité d'impression je n'ai pas vu de grande différence entre les deux marques de filamenent. Par contre j'ai constaté qu'au moment du refroidissement le retrait matière (c'ést à dire, la pièce est plus petite quand elle refroidit) le taux de retrait n'était pas le même. Il faut prendre en compte ce taux lorsque vous concever vos propres objets surtout si ceux-ci doivent s'emboiter.



Etant toujours à la recherche des bons paramètres je me suis mis à trifouillé un peu le fichier XML qui sert de source pour Cura by Dagoma. En paralelle j'ai intégré un groupe de dsicution sur l'impression 3D. J'y ai trouvé des astuces et des réglages. Maintenant lorsque j'ouvre CbD j'ai à ma disposition plus de paramètres.






Enfin je travaille toujours sur le décollement des pièces en cours d'impression. Là aussi je test. J'en suis arrivé à systématiquement cocher la case 'amélioration de l'accrochage' et lorsque je dessine mes propres pièces j'intégre cette amélioration au dessin mais plus large d'une epaisseur de 0.3mm. Cela me permet, en cours d'impression, de venir poser du scotch à cheval sur le bord de l'impression. Ca limite grandement les effets de decollement. Je teste en ce moment une astuce qui conciste une fois le builtak nettoyé à l'alcool à 90° de vaporiser de la laque de supermarcher. Il existe des laques d'accrochage spécifique également. Pour le moment je n'ai fait que des petites pièces avec cette configuration.
Impression avec couche de 0.05mm, nouveau paramètres et laque pour l'accrochage


jeudi 11 août 2016

Dagoma V2

Il y a quelques semaines, pour ne pas dire quelques mois j'ai commandé chez Dagoma un kit de triangulation.

voici ce qu'il est possible de lire sur le site  concernant ce kit :
Conçue et publiée par Stan42
Cette triangulation apporte à votre discovery 200 une dose de stabilité supplémentaire. Avec cette box, fixez votre imprimante à votre plan de travail.

Donc me voilà parti à mener l'évolution (rien a voir avec les pokemons). J'ai, lors de la commande, demandé l'impression des pièces. Le kit se compose donc des pièces, des 4 tiges en acier et de la visserue, mais pas de plan de montage.  La bonne nouvelle c'est qu'il y en a un sur le site. Je viens de le remarquer que ce matin j'avoue, car quand j'ai fait la commande il n'y était pas.

Parlons des pièces. Pour le coup je suis plutôt mitigé. Là ou avec les pièces DAGO tout est propre sans bavures, lisse bref un travail d'impression soigné, ce n'est franchement pas le cas pour celles-ci.

Armé de mon tournevis, de ma clé BTR je me lance dans l'assemblage. je démontes les tiges de guidage en Z sans toucher aux tiges filetées, pour glisser les supports inférieurs. 
Je démonte la partie supérieure et j'inserts les tiges en acier pour la triangulation puis les vis et les écrous sur les vis.
Je passe à partie supérieure, Que je démonte pour remplacer les deux pièces de liaisons. Me voilà parti ensuite à remettre l'ensemble sur l'imprimante.... Et là tatatrac ... lors de la mise en place l'un des guide de tige de triangulation casse comme du verre. ... "Ont est mal patron, Ont est mal".
 
L'explication est simple. mécaniquement emmencher diamètre pour diamètre 8 tiges dans 4 trous c'est pas possible. Les diamètres recevant les tiges de triangulation ont besoin de plus de jeu. Fort heureusement dans mon malheur, il en reste suffisement pour guider la tige. Je finalise donc l'assemblage.
Vient ensuitele réglage. Et puis malgré toutes les précotions il faut vérifier l'écartement entre les tiges de guidage Z et le parallelisme du chariot avec la table. Une fois le tout bien reglé je lance une impression qui se décolle après quelques milimetres .... Shit .... Bon il va falloir jouer avec l'offset.

Conclusions :
A ce jour je n'ai pas vu de réeles amélioration sur la qualité de mon impression, mais je n'en ai pas fait beaucoup. Je passerai sous silence les problème de vis qui ne tombent pas en face des trous, de caches latéraux qu'il faut découper pour les mettre en place, et de la piètre qualité d'impression des pièces.

Le kit vous en coutera 29.8€ rendu chez vous si vous l'imprimez vous même les pièces . Et 64.80€ pour le kit complêt imprimé par Dagoma... A titre d'information, lors de ma commande le 6 juin le montant de ma facture était de 54.80€ l'écart est sur le prix de l'impression + 10€. Surement une évolution de la qualité d'impression.

dimanche 7 août 2016

[Divers] de l'impression encore et toujours

Voilà un moment que je n'avais ecrit un petit billet.

En fait je suis à la fois en pleine conception et d'impression de pièces. J'ai aussi participé à un kickstarter pour des fichiers stl.

J'ai une convention de jeu de figurines en octobre et je dois présenter le jeu 'Chef de Char', sauf que je suis un peu tout nu côté décors. Donc c'est par là que j'ai commencé.

J'ai commencé par imprimer un ferme acheté en kickstarter. C'est prévu pour des fgurines en 28mm de haut, mais ce qui est bien avec l'impression 3D c'est qu'il est possible très facilement de faire une réduction d'échelle. Une fois imprimé c'est plutot sympa, mais une fois peinte cette ferme fait vraiment bien.
 Je continue en imprimant de la même marque, des murs de pierres. Toujours aussi sympa.

Pour finir, j'ai concue et imprimé un corps de ferme / atelier plus modeste. Ce n'est pas aussi pro mais j'en suis content.
 Aller c'est pas tout, mais tout cela faut aussi le ranger. petite conception de boite de rangement pour les figurines en 15mm sur plaquette aimentée. L'idée c'est que je veux que mes plateaux s'emboite. Bon, sur ce coup là c'est pas complètement une réussite. Il a fallu que je coche la case 'amélioration de la surface d'adhésion' pour avoir quelque chose qui tienne la route.... Sauf que je l'ai fait à 4ème impression. Bon pas grave maintenant je sais. Et puis les précédentes ne sont pas perdues.




dimanche 19 juin 2016

[Steampunk] table de jeu

Après pas mal d'essais j'ai enfin trouvé le réglage qui me va bien. le secret c'est la première couche, j'ai diminué l'offset et ralenti la vitesse d'impression de la couche pour que le filament puisse à la fois être bien écrasé et qu'il ait le temps de refroidir.
Du coup j'ai enfin réussi à imprimer mes maison steampunk et le résultat est franchement bien je trouve, enfin j'en suis content.

me voilà donc lancé dans la réalisation de mes décors steampunk  pour les conventions à venir.  J'ai deux maisons de base identiques mais avec deux toits différents que j'ai conçues et une chaudière et des bonbonnes récupérées sur le net.
Je me suis pas arrêté en chemin, je continu les essais avec d'autres modèles, avec plus ou moins de réussites lol ^^ plus de moins que de plus lol. J'ai quelques idées pour varier les maisons.
Je rêve d'une tour à dés depuis un moment, mais je ne trouve rien dans le commerce qui ne me plaise vraiment et puis c'est assez cher. En fouillant j'ai trouvé, bon par contre le bac de réception des dés, pas pratique. Ni une, ni deux, j'ai pris le cotes et redessiné le bac. et voici le résultat
video
.



vendredi 10 juin 2016

Le secret c'est les essais

Je continu dans mes expériences et impression.
Cette semaine j'ai pas mal galéré. Je veux imprimer ma maison steampunk, d'une part pour aller au bout de ma démarche de création et surtout pour pouvoir la mettre sur ma table de jeu lors des prochaines conventions.



Je charge le fichier, je fais le tranchage et go ...  ca commence superbement j'en suis ravi, une fois dépassé les 2 cm de haut la pièce se décolle ... et voilà impression foutu. Bon pas grave c'est un problème d'accrochage, j'ajoute de la surface en contact avec le plateau et je relance ... Alors comment vous dire que c'est pas dépassé les 5mm avant que cela ne se décolle.
Le phénomène s'appel du wrapping, les coins refroidissant plus vite que le coeur il y a un retrait de la matière et les coins se décollent.



Je fouille sur le net et je pose quelques questions sur le forum imprimante3D pour apprendre qu'en fait tout ce fait sur la première couche qui doit être la plus fine possible, mais pas trop car sinon impossible de décoller l'objet imprimé du plateau. Bon et bien me mes la tête dans les paramètres je fais des essais et le résultat n'est pas meilleur. Jusqu'au moment ou je me dit qu'il faut peut être que change mon règlage offset et là bingo !! cela marche... enfin presque lol j'ai été frileux et du coup ma maison c'est décollée durant les derniers milimètres.  Mais pas grave puisque le résultat est là.


dimanche 5 juin 2016

L'Aventure c'est l'Aventure.

Voilà, cela fait une semaine que l'imprimante est en fonction. J'en suis super content.

Pendant cette semaine j'ai testé différentes petites choses en gardant le scotch bleu qui était sur le plateau. Le hic du scotch c'est que parfois pour décoller les objets imprimés il s'arrache.

Ce week-end j'ai décidé de passé au Buildtak fournis avec mon kit. C'est un lit accrochant permant.
Celui-ci vient ce coller sur le plateau. Comme il masque les vis de fixation du plateau et que je ne sais pas si je ne devrait pas un jour le démonter j'ai, à l'aide d'une trouilloteuse, percé le tapis avant de la coller. Hormis le fait que j'ai du régler la hauteur du capteur inductif (pour le Z) et donc le paralélisme plateau/chariot porte tête d'impression. La détermination de l'offset à été simple.

Mais nouvelle difficulté, mon PC portable manque un peu de mémoire, du coup je n'arrive pas à trancher certain objets avec beaucoup de détails. Heureusement solutionné par l'utilisation d'un vieux PC sous ubuntu. Sur ce dernier j'ai installé la version original de CURA et je l'ai paramétré en suivant le tuto présent sur le site de DAGOMA, à la différence près que j'ai utilisé le start et end gcode du fichier de config XML que les gars de DAGOMA m'ont envoyé la semaine passée. Et ça marche.

Donc modulo le changement de PC pour le tranchage je sais imprimer sans problème.
Voici quelques petites choses imprimées cette semaine.

J'ai commencé par une cale pour le réglage en Z.  Petite chose conçue par moi. C'est à améliorer je pense.

Une réglette de rangement pour des figurines et des marqueurs d'objectifs. Celui avec les barrils est un peu gros. Il est sur un socle de diamètre 50mm. Il va falloir l'imprimer avec un facteur de réductio de 1/3 je pense. Le second objectif est nickel. J'ai trouvé ces deux modèle sur le net

Pour finir, petit test avec le tapis Buildtak. Une tour Eiffel. Et bien le tapis accroche sacrément bien.


mardi 31 mai 2016

La valse du tournevis, partie 2

Bien bien bien, 
La dernière fois, j'avais terminé l'assemblage principal de structure et la courroie en Y du plateau et j'attendais le ventilateur 12v en remplacement de celui en 24v fournit par erreur.

Je l'ai reçu lundi, autant vous dire que je me suis jeté dessus comme si je n'avais pas mangé depuis un bon moment. L'installation du ventilateur, super facile, de la tête sur le chariot aussi. Par contre les courroies plus chiant. J'ai fait appel à un amis (l'équipe de DAGOMA)  par deux fois pour être certain de la chose. Ensuite le cablage ... alors c'est pas compliqué le moins du monde mais c'est long. Du coup cela ma pris la soirée de lundi. Mais c'était terminé.

Mardi soir le grand test. Je graisse les coulisseaux, les tiges filetés et en avant Simone..... Et c'est  là que la galère à commencé .... démarrage de la Bestiole (oui c'est son petit nom) et voilà que la tête d'impression vient se planter sur le plateau .... aie aie cela commence mal.
Bon alors j'ai surement oublié quelque chose ... je regarde le site ...  A bah oui, la mise à jour du fichier de configuration pour Cura by Dagoma. Bon alors me voici derrière l'écran à faire la mise à jour comme indiquée ...  je lance Cura .... J'ai un gentil message d'acceuil chouette chouette... et puis plus rien ... bizarre l'affaire. Je désinstalle, je réinstalle ... je lance Cura, le gentil message et le soft se lance chouette !! . Ok je passe à la mise à jour toujours en suivant le pas à pas ... résultat  comme la première fois... Bref à grand coup d'installation d'epluchage du fichier de config cela m'entrainne à minuit. De guerre lasse nouveau mail à mon nouvel ami de chez Dagoma ... non sans avoir comparé les deux fichiers de config . Celui en téléchargement (la mise à jour) et celui natif avec le logiciel.
Le lendemain dans ma boite mail je trouve un fichier de config et oh joie ça marche ... plus qu'à faire les essais et réglages ... ^^

Malheureusement ... la buse emplafonne toujours le plateau ... GRRRRRR mais c'est quoi ce bordel... Je remarque que le led sur le capteur Z ne s'allume pas alors qu'il devrait. j'enlève la micro SD , je mes sous tension et je passe la spatule sous le capteur inductif, le led s'allume. Bon et bien il n'est tout simplement pas réglé. je regarde sur le site et je trouve comme installer ce capteur. Je le règle et je teste. Houra, trois fois Houra, la Bestiole est en vie ...

Maintenant c'est l'heure des tests et réglage de l'offset. Je commence sans offset, pas bon ... je marque le scotch. Pas de souci j'applique un offset de 1mm pas bon non plus, le filament n'accroche pas. Aller la 3ème sera la bonne avec 0.5mm d'offset ...

Bon alors c'est l'heure du bilan...
3h30 dimanche, pas loin de la même chose lundi, 4 mardi et enfin 2 heures ce soir . soit 13 heures pour avoir une imprimante fonctionnelle.  Si je dis que je me paye 10€ de l'heure cela fait 130€. Dagoma propose une imprimante assemblée pour 100€ de plus que la version en kit. Je vous laisse seul juge au moment de faire le choix kit ou assemblée.

J'ai imprimé quelques objets, en commençant par les supports bobine, le tout en version rapide donc basse qualité, et bien c'est vraiment pas mal du tout. Je suis très contant de mon achat.


Pour fêter les 39 ans de la sortie de Star Wars 'New hope' une caisse pour le jeu Assaut sur l'Empire